Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mi-pyrénées mi-alpes

mi-pyrénées mi-alpes

juste un endroit pour partager avec ceux qui sont loin mes nouvelles découvertes et expériences.


Un week end comme on les aime

Publié par pyrène sur 26 Mai 2010, 22:04pm

Catégories : #randonnées

Nous sommes partis vendredi matin de la cabane forestière sous le Granier. Sur le dos, 13 kg pour une autonomie complète de 4 jours avec nuit en cabane.

Pour ceux qui n'ont pas le courage de lire, voici le lien pour le diaporama : http://www.youtube.com/watch?v=ZY0f0X6hmD4

Les brumes matinales nous permettent de monter au Granier dans la fraicheur. Arrivés vers le plateau nous découvrons au loin que la neige est au rendez-vous. Nous atteignons la Croix du Granier, quelques sommets dépassent de la mer de nuage. La vue sur la valée à 360° ne sera pas pour aujourd'hui. Une petite sieste au soleil puis nous entamons la traversée du plateau en direction de notre abri du soir : la cabane de l'Alpette. Nous serons ralentis en chemin par la neige qui dissimule les lapiaz, prudence! Nous arrivons dans l'après-midi à la cabane, lecture et ramassage de bois puis petit repas sympa avec 4 autres hotes.

Le lendemain matin, nous retrouvons la neige 5 minutes après le départ. Nous sommes à 1500m d'altitude mais en forêt et plutôt ouest alors elle n'a pas encore fondu partout. Ailleurs, les crocus sont de sortie. Nous traversons vers la cabane de l'Alpe puis poursuivons vers celle de l'Aup du Seuil. Nous décidons alors de changer d'itinéraire : le col de Bellefond est bien enneigé sans passage évident et nous ne savons pas si la cabane juste derrière est réouverte au public. Nous montons au passage de l'Aup du seuil puis descendons au plateau des petites roches où nous dormirons dans un gite.

Ce détour, nous rajoute donc une remontée sur les hauts plateaux le lendemain : 900m pour atteindre le pas de Rocheplane. La thématique du jour est "sentiers tracés droit dans la pente". Nous récupérons le GR9 20 minutes après au chaos de Bellefond très enneigé mais dont la platitude est remarquable. Une à deux heures plus tard nous atteignons le trou du Glas puis montons à la Dent de Crolles. Il y a du monde, on a les pieds mouillés. Nous avons déjà bien marché mais ce n'est pas fini pour aujourd'hui; plutôt que de s'arrêter au Habert de pravouta plus proche mais qui nécessite de nous détourner de notre chemin, nous poursuivons jusqu'au habert de Chamechaude. (Malheureusement le Habert de l'Eimendras qui est dans un cadre idyllique (prairie avec pléthor de fleurs:  orchidées, gentianes, jonquilles) est fermé).

Pour le dernier jour, belle montée à Chamechaude, point culminant de la chartreuse. Le panorama est superbe et le Granier bien loin... Il nous reste la redescente jusqu'à Grenoble. c'est rigolo d'arriver en ville mais ça vaut pas vraiment le coup : longue descente, traversée d'une forêt sur un chemin de débardage boueux, marche en bord de route... mal aux pieds!!!

Commenter cet article

nadette 27/05/2010 22:44


que de belles photos.cela donnes envie d'y aller.mais trop dur pour des retraites.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents