Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

mi-pyrénées mi-alpes

mi-pyrénées mi-alpes

juste un endroit pour partager avec ceux qui sont loin mes nouvelles découvertes et expériences.


Récit de notre aventure de 3 jours.

Publié par pyrène sur 12 Février 2008, 20:50pm

1er jour
Départ des Pars en milieu de matinée en direction du mont Rosset, notre 1er objectif des 3 jours.  La neige est bien transformée mais on monte, alors ça va. Un peu dur de porter le sac avec toute la bouffe, des vêtements chauds, la pelle, la sonde et de l'eau mais on est tellement contents d'être là et c'est tellement beau.
Arrivés à proximité de la chapelle on fait un point carte et on file à gauche dans une combe en passant dans une pente avec neige dégoulinante, pas longue mais ça suffit pour me mettre un peu le palpitant! Quelle nouille! Après une dizaine de minutes dans la combe on se rend compte qu'on a confondu la chapelle et une croix sur la carte!!!! Ah bravo! On n'est donc pas en direction du mont, enfin, pas par la croupe en tous cas alors on va au col et là haut on verra pour le mont.
Juste avant le col, la neige devient collante ++, ça botte et dans une tentative de suppression de la neige sous le ski, je suis emportée par le poids du sac en arrière. Oh! la jolie tortue! Difficile de se relever...
Arrivés au col, nous ne poursuivons pas jusqu'au mont, la neige est très transformée, le sommet a été soufflé, aucun intérêt!
En route vers le refuge de la Balme, une petite descente bien sympa nous tend les bras. Le poids du sac ne facilite pas le style!
Une belle petite soirée en amoureux dans un refuge que pour nous. On coupe le bois avec une hache pourrie. On fait fondre la neige. On mange à la bougie et on se caille toute la nuit (même avec 4 couvertures) parce qu'à 2 on chauffe pas un refuge.

2ème jour
Départ du refuge pour le refuge de Presset. On a toujours une vue imprenable sur la Pierra Menta et on la découvre sous toutes ses faces. On goute à la joie de la neige dure, dure dans la traversée mais les couteaux ne seront pas nécessaires.
On fait une boucle vers le col de Bresson, en plus il est tracé qu'à la montée, on va faire nos traces et sans les gros sacs en plus (on les laisse à l'abri d'un rocher en bas). La neige est bonne, le point de vue sur Arêches, le Grand mont, la Légette du Mirantin est extra.
Petite pause pic nic au refuge Presset et installation pour la nuit.
Montée vers le col de droite du Grand fond, celui de gauche est sous des pentes qui nous inspirent pas. Vue extra sur le massif du Mont Blanc. Neige pas trop mal à la descente.
Après midi détente en terasse du refuge, on profite du calme avant la tempête: ce soir un groupe de 22 CAFistes de Cannes dort au refuge et dans le refuge il y a 22 places. Une chose est sure ce soir nous n'aurons pas froid!
Magnifique coucher de soleil sur la Pierra Menta.

3ème jour
Planning: Monter au col de la charbonnière côté Nord et redescendre au parking par la combe sud.
La descente du refuge est une horreur, la neige est bien croutée, on a même pas osé faire une vidéo, c'était du grand n'importe quoi! Je me décerne la médaille du grand n'importe quoi avec une magnifique roulade avant avec plantage de ski à la verticale à la sortie!!!
La montée vers le col est trompeuse: on croit voir une trace de montée dans les pentes de gauche, on se dirige vers celles-ci dans un champ de poudre de 20-30cm de profondeur, et on se rend alors compte que ce sont en fait des traces de descente d'un skieur qui aime les grands virages! Résultat: Rémi doit tracer toute la montée et vu que le vallon est tracé dans tous les sens à la descente, je perd les traces de montée de Rémi et me retrouve obligée de faire ma trace la moitié du temps. je suis crevée, je n'en peux plus et en plus me dire que cette neige excellente n'est même pas pour nous à la descente...
J'arrive au col tant bien que mal en détestant ce sac qui pèse toujours aussi lourd (pourtant on a mangé!).
On décide finalement de changer de plan pour profiter de cette neige excellente; on redescendra par le refuge de la Balme et la combe qui suit. Bon choix, la neige est un régal!!

Conclusion
Ce qu'on a adoré: le panorama et la combe nord du col de charbonnière!
Ce que rémi a adoré: faire des gros trous dans la neige!
Ce que j'ai adoré: être une tortue qui sait en plus faire des cabrioles!
Ce qu'on a DETESTE: la neige croutée!!
Ce qui nous fait halluciner: les endroits où passe le petit tour de la Pierra Menta, y a des gens qui font ça!!
Ce qu'on souhaite: repartir bientôt en amenant les copains!

Commenter cet article

jean-louis.pambrun@orange.fr 13/02/2008 09:44

je croyais que dans les alpes il y avait des cherpas pour porter les sacs des jolies filles.un week end pleines de bonheur meme si cela est merite en fatigue.moi aussi j'ai vue que remi avait coupe ses cheveux..nadette

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents